Giulietto Chiesa: Le massacre de Rashiddin

Voilà pourquoi les menteurs d’hier ne peuvent pas dire la vérité aujourd’hui.

medici obiettori

medici obiettori

Giulietto Chiesa 28 aprile 2017

Les 128 morts étaient tous des civils, fuyaient Kefraya et d’autres villages, ils étaient Sunnites, Shiites et allaient se réfugier sous la protection de Bashar ad Assad, que nos médias continuent de décrire comme un monstre, responsable d’un bombardement avec un gaz qu’il n’y a jamais eu. Pourtant ces civils, d’après leur témoignages, ont préféré fuir vers les hommes de Bashar ad Assad pour échapper aux coupes gorges que nous, occidentaux, armons et finançons. A présent nous entendons les pleurnicheries de ces hypocrites . Peu auront le courage de dire que le camion bombe ne peut venir que des terroristes, ou auront le courage de dire qu’il fut envoyé par le régime syrien?